Articles

Affichage des articles du juin, 2011

A 83 ans, atteint d'une maladie grave, Gabriel Garcia Marquez a adressé cette lettre d'adieu à ses amis

Ce ci est une lettre qui m'est parvenue de la part d'un partage #FB. Je l'ai tellement appréciée que je me permet de la partager sur mon blog :

"Si pour un instant Dieu m'offrait un morceau de vie, je profiterais de ce temps le plus possible … Je suppose que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais je penserais à tout ce que je dis. Je donnerais une valeur aux choses, pour ce qu'elles signifient. Je dormirais peu, je rêverais plus, je crois que chaque minute passée les yeux fermés représentent soixante secondes en moins de lumière. Je marcherais quand les autres s'arrêtent, je me réveillerais quand les autres dorment. Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul. J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge mais avec l'oubli. J'ai appris tant de choses des hommes … J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le véritable bonheur c'est dans …

Xénophobie quand tu nous tient... même en pause café

Image
Hier 17 Juin 2011, j'ai été choqué par un ami, euh...j'irai pas jusque là, un collègue plutot au boulot.
On était en pause café et on discutait de tout et de rien, des plans pour le weekend et toutes autres discussions "ordinaires". L'ami juif au boulot - oui j'ai un ami juif et non seulement un collègue, qui est beaucoup plus serviable que n'importe quel autre connard que j'avais rencontré à Paris (ce commentaire est dédié pour les cons fanatiques)- bref, cet ami là a commencé à parler de la Suisse comme étant un pays beaucoup plus démocratique que la France... Peu après je lui ai posé la question "est ce un pays laïque?" , puisque j'y pense si vous l'avez remarqué. Il me répondit que ça l'est, même s'ils ont sorti une lois contre la construction des minarets musulmanes lieu où cette communauté fait sa prière. Moi non insensible face à cette mascarade j'ai exprimé ma tristesse face à cette lois carrément déplacée par ra…